Nous contacter
Retour à la liste

Architecture contemporaine : zoom sur le déconstructivisme

Architecture contemporaine : zoom sur le déconstructivisme

Courant de l’architecture contemporaine, le déconstructivisme s’est développé en opposition à la rationalité ordonnée du modernisme. Son style de design non linéaire et sa défiance envers les formes symétriques ont impulsé la création de bâtiments à l’apparence visuelle unique. Découvrez l’histoire et les caractéristiques de ce mouvement architectural atypique avec Michaël Zingraf Real Estate.

Qu’est-ce que l’architecture déconstructiviste ?

Le déconstructivisme apparaît au début des années 1980 mais se développe véritablement dans les années 1990. Mouvement architectural postmoderne, il tire son nom de la « Déconstruction », forme d’analyse littéraire dont le philosophe Jacques Derrida fut la figure de proue.

À l’origine, les architectes qui construisent des bâtiments déconstructivistes refusent l’idée de caractériser leur travail comme un style ou un mouvement architectural. Pour eux, il s’agit simplement d’une approche qui s’oppose à l’architecture moderne et assume une rupture totale avec l’histoire, la société, le lieu et les traditions technologiques ou architecturales.

Le terme déconstructivisme est toutefois resté dans l’usage courant. Il désigne aujourd’hui une tendance générale au sein de l’architecture contemporaine.

Les fondements du déconstructivisme

Le déconstructivisme avait pour principe de vouloir « inventer l’impossible ». S’inscrivant dans l’architecture postmoderne, il rompt avec les normes structurales d’un bâtiment classique et déforme ou s’éloigne des principes architecturaux élémentaires.

En incluant des processus de design non linéaires dans ses conceptions, en privilégiant la fragmentation, l’architecture déconstructiviste exprime un chaos contrôlé. Les bâtiments revêtent un aspect visuel hors-norme qui attire immédiatement l’œil et crée parfois une sensation d’étrangeté.

Dans le déconstructivisme, l’altération des formes et de la structure ne concerne pas uniquement la façade extérieure. Le design déconstructiviste déstabilise les éléments intérieurs, privilégie le minimalisme et joue sur les perceptions en évoquant par moment le courant futuriste.

Quelles sont les caractéristiques de l’architecture déconstructiviste ?

Bien que les précurseurs du déconstructivisme aient rejeté la notion de courant architectural, les bâtiments conçus dans cette approche partagent un grand nombre de caractéristiques :

  • L’opposition à la rationalité du modernisme ;
  • La fragmentation du volume ;
  • Le rejet de la symétrie et de la géométrie euclidienne ;
  • Le manque d’harmonie, de linéarité et de continuité ;
  • L’utilisation des formes rectilignes ou plates et des volumes irréguliers non proportionnés, brisés voire déchiquetés ;
  • L’absence d’angles droits ;
  • L’utilisation de matériaux nobles relativement légers ;
  • La capacité de modifier la façon habituelle de percevoir les configurations spatiales.

Les architectes déconstructivistes de référence

Plusieurs architectes à l’origine du mouvement connaissent la renommée lors de l’exposition Deconstructivst Architecture de 1988. C’est le cas de Peter Eisenman, Bernard Tschumi, Rem Koolhaas, Zaha Hadid, Frank O. Gehry, Daniel Libeskind ou de l’agence Coop Himmelb(l)au.

De nombreuses œuvres célèbres ont été conçues par ces représentants. On retrouve notamment le musée Guggenheim de Bilbao (Franck O. Gehry), le centre culturel Heydar Aliyev de la capitale de l’Azerbaïdjan imaginé par Zaha Hadid, le Musée Juif de Berlin et le Centre des Congrès de Belgique créés par Daniel Libeskind.

Actuellement, Zaha Hadid s’est imposée comme la représente la plus connue du mouvement. Elle a créé plusieurs bâtiments déconstructivistes remarquables dont The Opus, un hôtel hors du commun situé à Dubaï (encore en construction) ou quelques immeubles étonnants à New-York.

Vous recherchez un bien à l’architecture atypique ? Spécialisés dans l’immobilier de prestige, les professionnels des agences Michaël Zingraf Real Estate peuvent répondre à tous vos critères d’excellence. Notre catalogue propose des biens rares dans les secteurs les plus prisés de la Côte d’Azur, mais aussi en Provence, à Paris et à Deauville.

 

L'auteur de l'article

Michaël Zingraf Christie's International Real Estate / Marine SCHMITT

Maud CANEVET

Chargée de Marketing & Communication

Michaël Zingraf Christie's International Real Estate

m.canevet@michaelzingraf.com