Nous contacter
Retour à la liste

État des lieux du marché de l'immobilier de prestige en 2021

État des lieux du marché de l'immobilier de prestige en 2021

Malgré la pandémie mondiale de COVID-19, l’immobilier de luxe se porte comme un charme en France. En effet, les propriétés prestigieuses du littoral séduisent de très nombreux acquéreurs, tandis que Paris est désormais concurrencée par des secteurs moins urbanisés comme la Bretagne, la Normandie, la Provence ou les communes chics d’Ile-de-France.

Immobilier de prestige en France : un marché qui se porte bien

Un 1er semestre 2021 enthousiasmant

En 2020, l’épidémie de COVID-19 avait fait craindre le pire aux observateurs. Il n’en fut finalement rien. Malgré la crise sanitaire et la forte baisse des investisseurs étrangers enregistrée (plus de la moitié des clients américains et asiatiques), l’immobilier de luxe se porte à merveille en France. Au 1er semestre 2021, le marché a même connu des records de vente sur certains secteurs.

Le retour des acquéreurs français sur le marché du luxe

La raison de ce succès ? Le retour en force des acquéreurs français, et notamment des familles expatriées, qui n’hésitent plus à acquérir une résidence principale en France. Les Français ont ainsi représenté les trois quarts des transactions immobilières sur le marché du luxe dans l’hexagone. Pour cette clientèle exigeante, investir dans un bien d’exception fait office de valeur refuge.

Quelles sont les nouvelles tendances sur le marché de l'immobilier de prestige ?

Biens haut de gamme : l’évolution des critères de sélection

Le contexte épidémique et les mesures de confinement ont redéfini les exigences des acquéreurs de biens haut de gamme. Une tendance forte se dégage : la quête d’un extérieur. Que ce soit avec une maison ou un appartement, les acheteurs recherchent des espaces extérieurs spacieux et confortables (terrasses, balcons, parcs, jardins, accès à la mer…).

Pour répondre à cette exigence, la clientèle s’est logiquement tournée vers des biens entourés d’espaces verts – hôtels particuliers, villas, demeures anciennes entièrement réhabilitées (châteaux, bastides, mas, manoirs, propriétés d’exception…). Moins plébiscités, les appartements de luxe situés en centre-ville parviennent toutefois à trouver des repreneurs lorsqu’ils proposent des toits-terrasses ou des balcons de grande dimension.

Quelles sont les destinations prisées sur le marché de l'immobilier de prestige ?

Faisant écho à cette quête d’extérieur, une nouvelle tendance s’est dessinée en 2020 et début 2021 : le retour en grâce des régions moins urbanisées auprès des acquéreurs. Ainsi, pour la première fois depuis des décennies, Paris a perdu son hégémonie au profit de plusieurs villes de province, plus à même de proposer un environnement verdoyant.

Deux régions ont connu un très fort regain d’intérêt : la Bretagne et la Normandie, où des villes comme Deauville ont vu grimper leur cote en flèche. La Provence et la Côte d’Azur, toujours très dynamiques, sont par ailleurs désormais suivies de près par le Pays Basque, l’Aquitaine et le bassin d’Arcachon. Enfin, la banlieue chic de la région parisienne trouve plus que jamais les faveurs des acquéreurs de biens haut de gamme. Les belles propriétés de Neuilly-sur-Seine, Boulogne-Billancourt, Saint-Germain-en-Laye, Versailles ou Saint-Cloud ne restent généralement que quelques jours sur le marché.

 

L'auteur de l'article

Michaël Zingraf Christie's International Real Estate / Marine SCHMITT

Maud CANEVET

Chargée de Marketing & Communication

Michaël Zingraf Christie's International Real Estate

m.canevet@michaelzingraf.com