Nous contacter
Retour à la liste

À la découverte de l’architecture industrielle

À la découverte de l’architecture industrielle

L’architecture industrielle apparaît à l’époque de l’industrialisation. Initialement, elle propose des bâtiments aux formes singulières devant autant répondre à des contraintes technologiques qu’à des contraintes liées à l’organisation du travail. Les professionnels Michaël Zingraf Real Estate vous présentent l’histoire et les caractéristiques de ce style architectural singulier.  

Les débuts de l’approche industrielle

L’histoire de l’architecture industrielle est liée à celle de l’industrialisation des sociétés occidentales aux XIXème et XXème siècles. Avec le développement de l’industrie, les systèmes de production ruraux laissent place aux bâtiments servant à la production et à l’accueil de la main d’œuvre. 
À ses débuts, l’architecture industrielle a donc pour base la rationalité. Les usines se substituent aux manufactures et l’utilisation d’énergies nouvelles (eau, vapeur, électricité) engendre la fabrication de bâtiments d’un genre nouveau, symbolisée par les cheminées et les toits à redans. 
Les constructions industrielles vont alors se transformer au gré des évolutions du secteur. L’architecture va s’adapter à ces évolutions, revêtant un caractère majoritairement fonctionnel. Malgré ses aspects fonctionnalistes, l’usine devient aussi, involontairement, une des matrices de la modernité architecturale. 

L’architecture industrielle à l’époque contemporaine

Dans les années 1970, la société française connaît une période de désindustrialisation : les usines ferment et d’importantes friches industrielles apparaissent. 
Les usines désaffectées se dégradent tout au long de la décennie sans faire l’objet d’une politique spécifique. Durant les années 1980/90, les pouvoirs publics commencent à s’y intéresser mais les travaux sont longs à mettre en place et de nouvelles friches se créent chaque année. 
Aux États-Unis et en Europe du Nord, en revanche, les bâtiments industriels sont réaffectés dès les années 1950 par des générations de jeunes artistes. Pour une somme modique, ils transforment les anciennes friches en atelier et créent des lofts qui deviendront quelques temps plus tard des biens convoités. Dans ces pays, les friches abritent également des fabriques culturelles (qui s’institutionnalisent progressivement dans les années 1990), mais aussi des centres commerciaux. 

En France, la reconversion industrielle s’opère sous l’impulsion des architectes Bernard Reichen et Philippe Robert. Le sauvetage de la Gare d’Orsay à Paris (1983) et des Halles de la Villette (1986) va alors consacrer le phénomène. 
De nos jours, l’architecture industrielle a délaissé son caractère purement utilitaire. Établissements scolaires, logements sociaux, centres culturels, lofts de prestige, bureaux, musées, médiathèques, centres commerciaux, boutiques, galeries d’art, salles de spectacle… Les anciens bâtiments industriels revisités font désormais partie du paysage urbain et les lofts sont très prisés par les acquéreurs. 

Quelles sont les grandes caractéristiques de l’architecture industrielle ?

À l’ère industrielle

  • L’architecture est principalement fonctionnaliste ; 
  • Les formes des bâtiments sont surtout liées à la fonction de l’édifice ; 
  • Le style fait cohabiter des conceptions en opposition totale avec l’académisme de l’époque ; 
  • Les matériaux servant à la construction sont la brique, le métal puis le béton armé, qui s’associent généralement au verre ;
  • L’architecture exprime la puissance de la capacité de production. 

 

À l’ère contemporaine

  • Les bâtiments revêtent un bardage translucide en fibre de verre au milieu du XIXe siècle ; 
  • L’architecture des centres de production prend un aspect « économique conformiste » ;
  • Plusieurs bâtiments industriels sont réhabilités : l’aspect extérieur est parfois conservé tel quel mais l’intérieur est entièrement modernisé (comme pour les lofts). 


Les agences Michaël Zingraf Real Estate proposent un grand nombre de lofts prestigieux. Retrouvez des offres de biens rares et luxueux dans les secteurs prisés de France – Côte d’Azur, Provence, Paris, Deauville, Uzès… 
 

L'auteur de l'article

Michaël Zingraf Christie's International Real Estate / Marine SCHMITT

Maud CANEVET

Chargée de Marketing & Communication

Michaël Zingraf Christie's International Real Estate

m.canevet@michaelzingraf.com